24 Nov' 16

La Tour Montparnasse s’offre une nouvelle jeunesse

Celle qui rentra dans l’Histoire en tant que premier gratte-ciel parisien a fêté ses 40 ans en 2014, tandis que certains de ses détracteurs militent pour sa démolition c’est un tout autre destin qui l’attend. Le projet baptisé « demain Montparnasse » prévoit une restructuration esthétique mais aussi fonctionnelle de la Tour.

Construite en 1973, elle était alors symbole de modernité, du haut de ses 210 mètres elle est longtemps restée le second point culminant de la capitale après la Tour Eiffel avant d’être détrônée par la Tour First en 2011.

Depuis 2006, la Tour fait l’objet d’une opération de désamiantage, la présence de ce matériau cancérigène lui a même valu l’ouverture d’une information judiciaire pour mise en danger de la vie d’autrui en novembre 2013. Aujourd’hui elle a été désamiantée à 90%, les 10% restants sont répartis entre certains locaux techniques et gaines de désenfumage. Le coup de grâce doit être porté par le projet de restructuration, ce qui l’a d’ailleurs partiellement motivé.

C’est donc à cette occasion qu’un appel à projet international a été lancé, celui-ci a recueilli plus de 700 signatures sur lesquelles 7 candidats ont été retenus. Parmi ces candidats, 3 équipes françaises et 4 étrangères s’affrontent pour remporter le projet à 300 millions d’euros, dont les fonds proviennent exclusivement de financements privés.

Le projet retenu devra concilier confort, innovation, dynamisme et ambition sans oublier l’impérative performance énergétique. À l’origine de cette initiative, 280 copropriétaires de l’Ensemble Immobilier Tour Maine-Montparnasse mais aussi la mairie de Paris ainsi que d’autres partenaires publics.

Parmi les candidats en lice on trouve trois cabinets Français que sont Architecture Studio, Dominique Perrault Architecture et Chartier-Dalix et Hardel-Le Bihan. Les autres candidats sont originaires de Chine avec le cabinet MAD Architects, des Pays-Bas par le biais du cabinet OMA, du Royaume-Uni, représenté par le cabinet PLP Architecture et Explorations Architecture. Enfin, le dernier candidat est le Studio Gang, un cabinet américain. Le chantier devrait débuter en 2019 pour s’achever à l’horizon 2023.